Actualités

Le CDJM publie deux nouveaux avis

Le CDJM publie deux nouveaux avis Posted on 19 mars 2021

Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM) a publié deux nouveaux avis, adoptés en séance plénière le 9 mars 2021 et consultables sur le site, avec toutes les décisions précédentes :

  • 20-292 / Saisi à propos d’un article publié par l’hebdomadaire local Le Faucigny, le CDJM a estimé que certaines règles déontologiques n’avaient pas été respectées et déclaré la saisine fondée (lire l’avis complet).
  • 21-002 / Saisi à propos d’une tribune parue dans le quotidien Le Télégramme, également publiée sur son site avec le titre « Vaccins : ne pas oublier les précautions les plus élémentaires », le CDJM a estimé que certaines règles déontologiques n’avaient pas été respectées et déclaré la saisine fondée (lire l’avis complet).

Depuis sa création, le CDJM a reçu 326 saisines de la part du public, portant sur 128 actes journalistiques différents. Parmi elles, 27 ont fait l’objet d’un avis, 80 ont été jugées irrecevables, et 21 sont en cours de traitement.

Quelques explications sur les saisines jugées non recevables, en application du réglement intérieur du CDJM :

  • 20-205 / Enquête sur les enfants transgenres. La saisine portait sur un choix rédactionnel qui relève de sa liberté éditoriale, le média concerné ayant consacré une enquête à ce qu’il estime être la rapidité avec laquelle la décision de transition de genre chez l’enfant est prise et comment elle est accompagnée médicalement et socialement.
  • 21-011 / Article sur la condamnation judiciaire d’un entrepreneur. La demande ne portait pas sur le respect de la déontologie, mais sur la ligne éditoriale du média concerné. En outre, le CDJM s’interdit de donner suite aux demandes formulées, qui étaient le retrait d’un article ou a minima sa réécriture dans le sens voulu par le requérant.
  • 21-016 / Article accusé de “mégenrer” une personne suicidée. Le média concerné a fait le choix de fournir peu de détails sur ce suicide, et a repris les informations dont il disposait au moment de la publication de l’article en cause sur le genre de la personne concernée.
Vous souhaitez défendre une information de qualité ?
Vous voulez aider à rétablir la confiance entre les médias et leur public ?
Vous voulez participer à la réflexion sur la déontologie des journalistes ?
Rejoignez le CDJM close