Page d’accueil

Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM) est une instance de médiation entre les journalistes, les médias, les agences de presse et les publics sur toutes les questions relatives à la déontologie journalistique. (En savoir plus)

Un conseil tripartite

Les membres du CDJM se répartissent en trois collèges, représentés de façon égale dans les instances de direction : les journalistes, les médias et le public.

Un regard indépendant

Organe d’auto-régulation, le CDJM rend ses décisions seul, en toute indépendance des pouvoirs politiques ou économiques.

Un recours citoyen

Tout·e citoyen·ne peut saisir le CDJM pour qu’il se prononce sur un acte journalistique jugé problématique.


L’actualité du CDJM

Toutes les actus

Recevoir les dernières infos


Les membres du Conseil

Demande d’adhésion

Toutes les adhésions doivent être validées par le conseil d’administration du CDJM. La cotisation annuelle est :

  • 20 € pour les personnes physiques
  • 50 € pour les associations, écoles, syndicats…
  • De 50 € à 1 000 € pour les entreprises, selon leur chiffre d’affaires

Une cotisation de soutien d’un montant supérieur est aussi possible.

Demande d'adhésion
Vous souhaitez adhérer… *
Quel collège souhaitez-vous rejoindre ? *

Le collège éditeurs rassemble :

  • Les éditeurs de journaux et magazines disposant d'un support papier ou d’un support numérique
  • Les services de radio et de télévision
  • Les agences de presse
  • Les syndicats, associations et fédérations professionnelles d’éditeurs
  • Les personnes physiques

Le collège journalistes rassemble :

  • Les syndicats de journalistes.
  • Les associations et collectifs professionnels de journalistes organisés autour d'une spécialité,
    d'une région géographique ou d'une thématique.
  • Les sociétés de journalistes et sociétés de rédacteurs.
  • Les journalistes

Le collège public rassemble :

  • Des associations et autres entités reconnues pour leur implication dans la promotion de la société démocratique, de l’éducation populaire, de l’éducation à l’information, de la connaissance des médias, de la représentation et de l’expression des publics.
  • Les écoles de journalisme
  • Les personnes physiques qui en font la demande motivée par courrier.

Les journalistes et anciens journalistes, les éditeurs et anciens éditeurs, les adhérents à une organisation professionnelle de journalistes ou d'éditeurs ne peuvent être membres personnes
physiques du collège public. Les membres entrant dans cette catégorie peuvent cependant représenter des associations et entités représentatives du public.

Une organisation politique ou un de ses représentants ne peut pas être membre du collège public.